Intitulé de la cause :

OK Poker et Espacejeux : action collective concernant le défaut sur la plateforme de Loto-Québec

No de dossier de la Cour supérieure du Québec :

500-06-001073-200

Infractions :

La demanderesse allègue que jusqu’au soir du 18 mai 2020, la plateforme de poker Texas Hold’em de Loto-Québec comportait un grave défaut inconnu de la grande majorité des membres du groupe. Cette faille était que les utilisateurs d’iPads (et probablement de tout appareil iOS) pouvaient voir les deux « pockets » cartes de leur adversaire après une main (même si l’adversaire ne voulait pas montrer ses cartes). Ces utilisateurs obtenaient des informations sur les autres joueurs à leur insu et bénéficiaient donc d’un avantage injuste par rapport aux utilisateurs utilisant des appareils non iOS (tels qu’un ordinateur portable ou de bureau). En bref, tout le monde n’avait pas accès aux mêmes informations lorsqu’il s’agissait de consulter « l’historique des mains » sur les plateformes de Loto-Québec.

En ne fournissant pas aux membres du groupe une plateforme sécurisée qui respecte l’intégrité et les règles du Texas Hold’em Poker, les membres du groupe ont été trompés et leur consentement au moment où ils ont accepté de contracter avec Loto-Québec a été vicié. Ils réclament donc des dommages-intérêts collectifs en vertu de l’article 1407 C.c.Q. (c’est-à-dire que si les membres du groupe avaient su que les autres joueurs pouvaient voir leurs deux « pockets » carte, ils n’auraient jamais contracté ou auraient utilisé un iPad afin que tous les joueurs soient sur un pied d’égalité).

De plus, en n’informant pas tous les membres du groupe de la grave lacune de la plateforme et en ne changeant pas tous leurs noms d’utilisateur (ce qui fait que les dommages sont permanents puisque certains utilisateurs ont pris note des stratégies d’autres utilisateurs qui sont toujours identifiés par le même nom d’utilisateur), Loto-Québec continue de tromper les membres du groupe et continue également de violer les articles 41, 221(g) et 228 de la Loi sur la protection du consommateur.

Groupe proposé :

Toutes les personnes qui, jusqu’au 18 mai 2020 (inclusivement) ont payé une somme d’argent pour jouer au Texas Hold’em Poker sur les plateformes espacejeux et/ou OK POKER.

Réparations demandées pour les consommateurs :

Cette action collective vise à obtenir : i) le remboursement de la totalité des sommes versées pour jouer au poker Texas Hold’em sur les plateformes des défenderesses jusqu’à la correction de la faille le 18 mai 2020 (inclusivement), ainsi que des dommages punitifs de 300 $ par membre du groupe ; et ii) une ordonnance obligeant les défenderesses à modifier les noms d’utilisateur de tous les membres du groupe afin que tous soient sur le même terrain de jeu.

État de la demande :

En attente de l’audition sur l’autorisation.