Airbnb – Action collective contre les « Frais de service »

Intitulé de la cause

Airbnb – Action collective contre les « Frais de service »

No de dossier de la Cour supérieure du Québec

500-06-000884-177

Infractions

Au Québec, en vertu de l’article 224 (c) de la Loi sur la protection du consommateur, il est illégal pour les commerçants d’annoncer des prix fragmentés sur leurs sites Web ou les applications mobiles, puis d’ajouter des frais au moment du paiement. Airbnb viole systématiquement la loi au Québec en affichant aux consommateurs un prix à la première étape, mais en ajoutant 13% à 17% de plus en raison des « frais de service » à la dernière étape.

Description du groupe proposé

Tous les consommateurs au sens de la Loi sur la protection du consommateur du Québec qui, depuis le 22 août 2014, dans la province de Québec, ont effectué une réservation partout dans le monde en utilisant l’application mobile ou le site web de Airbnb et qui ont payé un prix supérieur au prix initialement affiché par Airbnb (à l’exclusion de la TVQ ou de la TPS);

Réparations demandées pour les consommateurs

Nous réclamons le remboursement des montants que les membres du groupe ont déboursés pour effectuer leurs réservations qui n’étaient pas incluses dans le prix initial affiché (à l’exclusion de la TPS, de la TVQ et des droits qui doivent être renvoyés à une autorité publique), ainsi que des dommages-intérêts punitifs pour l’exploitation des consommateurs québécois. Nous demandons également à la Cour d’ordonner à Airbnb de mettre fin à la pratique interdite.

État de la demande

En attente de l’audition d’autorisation

Documents – Airbnb – Action collective contre les « Frais de service »

pdf_iconAirbnb – Demande en autorisation d’exercer une action collective – 22 août, 2017

S’inscrire à cette action collective

By | 2017-11-18T18:14:20+00:00 août 22nd, 2017|Actions collectives actives|0 Comments
Inline
LPC Avocat Inc.
Inline
LPC Avocat Inc.